Gestion de portefeuille : un sujet délicat pour une petite entreprise

Une gestion de portefeuille permet en général de dégager un revenu ou d’obtenir des plus-values durables pour une entreprise. Différentes options peuvent être proposées pour cela comme une gestion individuelle ou pilotée. Il est important de s’informer sur le principe de l’opération avant de l’appliquer.

Quel type de gestion de portefeuille convient à votre investissement ?

La gestion de portefeuille peut être un choix intéressant pour une petite entreprise individuelle. Prenez toutefois le temps de déterminer l’option qui convient à votre investissement :

A découvrir également : Comment convertir un prospect en client ?

  • Une gestion individuelle : vous êtes ici libre de traiter les positions en vous servant du compte titres ou du PEA.
  • Une gestion conseillée : il est ici possible de gérer son portefeuille tout seul avec l’aide d’un spécialiste si c’est essentiel.
  • Une gestion pilotée : cette option consiste à tout confier à un professionnel qualifié pour obtenir une meilleure orientation.
  • Une gestion sous mandat : vous serez ici amené à mandater un spécialiste pour gérer le portefeuille.
  • Une gestion collective : il suffit d’acquérir des parts de FCP pour faciliter la gestion si vous n’avez pas le temps.

Vous cherchez d’autres astuces pour réussir la gestion de votre entreprise ? Vous obtiendrez sûrement plus d'informations ici

Que dire de la gestion de portefeuille d’actions ?

Notez avant tout qu’un portefeuille classique possède différentes catégories d’actifs, dont des produits de taux et d’actions. Les choses peuvent se faire avec facilité en choisir des titres en se basant sur leur potentiel.

En parallèle : Transformez votre maison avec des cloisons coulissantes modernes

Différents facteurs sont à prendre en compte pour l’évaluation à commencer par les performances sectorielles. Il y a aussi les prévisions macro-économiques et le potentiel spécifiques de chaque titre exploité. La gestion d’actions se fera d’ailleurs selon la marge de risque que vous êtes prêt à accepter en tant qu’investisseur.

Il est important de déterminer le type de gérance qui vous convient à commencer par le « top down ». Cette pratique se base sur les prévisions économiques liées à plusieurs secteurs. Une autre option est aussi possible avec le « bottom up » qui met en avant les qualités intrinsèques des sociétés.

Le point sur la gestion de portefeuille obligatoire

Ce type de gestion se déroule généralement à travers un OPCVM malgré l’ouverture du marché primaire. À souligner que la cotation est moins intuitive avec les obligations contrairement aux actions. Il faut alors s’attendre à ce que la valeur change au gré des taux. Un autre risque déterminant avec cette option concernant la défaillance de l’emprunteur concernant le remboursement de sa dette.

Pour faire face à cela, il est plus judicieux pour vous d’acquérir uniquement des titres d’Etat. Ceux-ci sont reconnus comme étant insubmersibles quand le rating est élevé. Il ne faut pas hésiter à confier la gestion à un spécialiste dans le domaine si vous avez des doutes. Cela évitera en effet de détériorer les investissements professionnels que vous comptez réaliser.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés